Accueil > Rub a ranger > Circuit du patrimoine > 25 – Hôtel Payan-Champier

25 – Hôtel Payan-Champier

Contenu de la page : 25 – Hôtel Payan-Champier

En 1667, Jean Payan-Champier, avocat, protestant avant d’abjurer en 1685, acquiert cette demeure. Son fils est consul de la ville en 1744. Si la façade sur rue est datable du XVIIIe siècle, les aménagements intérieurs sont plus anciens, en particulier la galerie d’entrée et un escalier monumental soutenu par de massifs arcs de décharge.

Les pilastres aux chapiteaux de style ionique et l’entablement donnent à la porte beaucoup d’ampleur, mais le plus remarquable réside dans les motifs décoratifs de l’imposte, caractéristiques de la période Régence. Au centre, un monogramme « P.C » évoque probablement les Payan-Champier.

Jouxtant à l’est cette maison, la chapelle de la confrérie des pénitents blancs de la cité. Ces confréries laïques issues de la Contre-réforme catholique, suivaient une règle précise, portaient un habit fait d’une longue robe et d’un « sac » ou capuchon. Celle de Saint-Paul est créée à l’initiative de l’évêque en 1706. Leur chapelle est bâtie dès 1707. Vendue comme bien national à la Révolution, elle a depuis disparu.

En images : intérieur (AmSP : fonds Borg, 54Fi48, AmSP : fonds Huguet, 74Fi)

JPEG - 137.2 ko
Escalier

JPEG - 154.2 ko
Plafond

Téléchargements

25- Hôtel Payan-Champier février 2014 MP3 - 4 Mo
Télécharger
25- Hostal Payan Champié juillet 2012 MP3 - 939.8 ko
Télécharger
25- The Payan - Champié Mansion juillet 2012 MP3 - 767.8 ko
Télécharger
25- Hôtel Payan-Champié juillet 2012 MP3 - 713.1 ko
Télécharger