Accueil > Rub a ranger > Histoire > Des origines à nos jours

Des origines à nos jours

Contenu de la page : Des origines à nos jours

Le Tricastin est une terre hospitalière et propice à la vie. C’est ce qu’ont ressenti les hommes de toutes les époques, qui s’y sont régulièrement installés et contribuent à faire de cette région un lieu d’abondance historique.

JPEG - 45.4 ko
jpg - 45.4 ko

Le site de Saint-Paul-Trois-Châteaux a été habité dès la Préhistoire. Le Néolithique (- 6 000 à - 2 500 avant J.-C.) y est bien représenté par l’important site des Moulins qui s’étendait au moins sur 4 ha au sud-ouest de la ville actuelle.

Curieusement, on trouve peu de traces de l’âge du Bronze et de l’âge du Fer, alors que c’est du nom d’une peuplade gauloise de l’époque, les Tricastini, que viennent ceux de la ville romaine Augusta Tricastinorum et du Tricastin.

Celle-ci fut en effet fondée aux alentours du Ier siècle de notre ère, à l’emplacement de la ville actuelle, comme nouvelle capitale des Tricastini passés sous domination romaine. D’une superficie de plus de 42 ha, elle était comparable aux plus prestigieuses cités du Sud de la Narbonnaise.


L’importance de la ville ne décroît pas au Moyen Âge : un siège épiscopal y est installé, et c’est à partir du XIIe siècle qu’est bâtie la Cathédrale, un des plus beaux exemples de l’art roman provençal, au cœur de la ville ceinte d’un rempart défensif en pierre du Midi.

Saint-Paul-Trois-Châteaux doit faire face à d’âpres luttes religieuses pendant l’époque moderne, comme tout le Dauphiné. Destructions et reconstructions modifient peu à peu son visage au XVIIe siècle, tandis que les hôtels particuliers fleurissent au XVIIIe siècle.

Le début des années 1950 marque un tournant dans l’évolution de la ville. La construction du canal Donzère-Mondragon, du CEA, de l’autoroute A7, d’Eurodif, de la centrale EDF ont transformé la région.

Mais les Tricastins ont su préserver la richesse patrimoniale et leur terroir, en conjuguant tradition et modernité.