Accueil > Rub a ranger > Circuit du patrimoine > 22 - Le Palais épiscopal

22 - Le Palais épiscopal

Contenu de la page : 22 - Le Palais épiscopal

Sur ce site dominant la ville et la plaine, il ne reste aucun vestige des époques antique et médiévale en élévation, à l’exception d’une tour circulaire arasée datée du XIIIe siècle.

Aucun document ni découverte archéologique ne nous renseigne sur la date d’acquisition de cette propriété par l’Évêché. Seule une mention dans une transaction passée entre des particuliers et l’évêque atteste qu’il en est le propriétaire en 1367. Cependant, ce quartier est nommé “chasteau” dès le Haut Moyen-Âge puis fortifié sous l’Évêque Paul, si l’on se réfère au texte narrant sa vie.

Au XVIIe siècle, l’Évêché, d’une superficie d’environ 6800 m2, comporte le palais, des cours, des jardins, un verger et des dépendances.
Très ruiné à la fin des guerres de religion et inoccupé pendant plus de 50 ans, le palais épiscopal sera reconstruit sous l’évêque Jacques Adhémar de Castellane (1643-1658). L’évêque Claude Ruffier (1658-1674) achèvera les travaux. Ses armes personnelles, que l’on peut voir sur les deux faces de la tour carrée, sont bûchées par les Révolutionnaires.

En images :
Le palais épiscopal au début du XXe siècle

JPEG - 228.7 ko
Le palais épiscopal au début du XXe siècle

Détail du blason

JPEG - 273.5 ko
Détail du blason

Téléchargements

22- Der Bischofspalast Télécharger
22- El Palacio episcopal Télécharger
22- Le Palais épiscopal Télécharger
22- The Episcopal Palace Télécharger